Choisir son prestataire sans se tromper

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Vous voulez faire réaliser des travaux chez vous ? Le choix de l’entrepreneur n’est pas le moment le plus facile. Packtravaux vous aide à choisir le meilleur prestataire pour vos travaux

1- Le Devis

1.1 - Comment obtenir un devis, la démarche à suivre : Soyez organisé, vos prestataires le seront également.

L’idéal est de décrire préalablement par écrit, de façon détaillée et précise les travaux à effectuer. N’hésitez pas à utiliser les services d’un professionnel du bâtiment (architecte, …) qui pourra vous aider à décrire, organiser, aider à choisir les entreprises et même superviser le chantier jusqu’à réception.

S’il n’existe pas de descriptif écrit et détaillé, rencontrez les entrepreneurs. Prenez le temps de leur décrire les travaux à effectuer. Ne cherchez pas à leur dissimuler la difficulté d’un travail. Profitez de leur expérience, ils vous apporteront des idées (pratiques ou même esthétiques) et feront très souvent évoluer votre projet. Lorsque plusieurs options intéressantes sont évoquées, faites les chiffrer par le prestataire.

Profitez de ce moment pour observer le comportement du prestataire : prise de notes, prise de mesures. Cherche-t-il à comprendre vos besoins ou aller le plus vite possible ? N’hésitez pas vous-même à prendre des notes ou à reporter les mesures annoncées, à noter les options possibles,…Ces notes vous aideront à faire votre choix.

En fin de visite avec le prestataire, fixez avec lui un délai pour la production de son devis. Laissez lui un temps raisonnable, les prestataires ont fort heureusement d’autres clients. Notez le délai mais également vos impressions sur le prestataire.

1.2 - La réception du devis

Le devis est le document reprenant ce que le prestataire a compris. Combien de temps s’est-il passé entre la visite et la présentation ou l’envoi du devis ? A-t-il respecté le délai annoncé avant la production du devis ? La description est-elle fidèle ? Le chiffrage est-il suffisamment détaillé et précis ? Prenez le temps de le relire. N’hésitez pas à demander des explications sur les mots et les descriptions que vous ne comprenez pas. Lorsque le devis n’est pas clair, faites le corriger (même manuellement).

Important à savoir :

  • Le devis se transforme en contrat dès qu’il est signé par le client et l’entreprise.
  • Pour tous les travaux d’un montant supérieur à 150€, un devis détaillé doit obligatoirement être élaboré par l’entreprise prestataire avant tout démarrage de travaux.
  • Ne versez pas d’acompte avant d’avoir vérifier les affirmations ou les références du prestataire que vous avez présélectionné.
  • Un devis gratuit relève d’un geste commercial, mais n’est pas une obligation. Il faut se mettre d’accord avant.
  • Dans certaines professions (architecte,…), le devis (ou l’étude) fait partie de la prestation et est donc à juste titre payant ;

1.3 - Le contenu d’un devis : une information parfaitement claire pour démarrer vos travaux l’esprit tranquille.

Le contenu d’un devis quelque soit l’activité ou le corps de métier est quasiment standard.

Informations générales :

  • la date d’élaboration du devis
  • les coordonnées de l’entreprise prestataire : nom, adresse, interlocuteur, téléphone, numéro de siret,….
  • les coordonnées du client : nom, adresse et lieu d’exécution des travaux

Données détaillées, poste par poste :

  • la description du poste
  • le décompte détaillé en quantité, en prix de chaque prestation et produit (dénomination, quantité prévue, prix unitaire ou taux horaire main d’oeuvre, unité en mètre linéaire, mètre carré, mètre cube, total du poste HT, TVA 5,5% ou TVA 19,6%)

Données récapitulatives :

  • les frais de déplacement éventuels
  • le sous total HT par poste
  • le total général HT
  • les montants TVA à 5,5% et à 19,6%
  • le Total TTC
  • la durée de validité du devis
  • les conditions de règlements : échéance et montants.
  • la date de début et de fin prévues des travaux

2 - la Présélection – Vérification

Vous avez reçu les devis de vos prestataires, vous disposez maintenant d’une bonne indication du montant de vos travaux. Par vos entretiens avec les prestataires, vous avez pu vous faire une première opinion. Vous avez déjà écarté le(s) prestataire(s) qui ne vous faisai(en)t pas bonne impression.

Les 6 points à vérifier :

  • 2.1 Qualifications professionnelles
  • 2.2 Santé Financière - Pérennité
  • 2.3 Assurances
  • 2.4 Taille de l’entreprise et sous-traitance
  • 2.5 Labels
  • 2.6 Suivi et SAV

2.1 - Qualifications professionnelles

Vérifiez les qualifications professionnelles du prestataire présélectionné. Sont-elles celles requises pour effectuer les travaux demandés ? Le prestataire a-t-il déjà réalisé des projets similaires ? Votre interlocuteur doit vous présenter des références sur des chantiers similaires : consultez son livre de références ou visitez l’une de ses réalisations récentes et faites-vous votre propre opinion. Consultez également le Répertoire des Métiers, tous les artisans y figurent.

2.2 - Santé Financière - Pérennité

Votre artisan est-il solide financièrement ? Il est toujours difficile de vérifier la solidité financière d’une petite ou moyenne entreprise (surtout en période de turbulence ou de crise) ou que le prestataire est en règle sur le plan administratif ou juridique. Mais il est possible de le questionner sur son activité actuelle, sur la taille de son entreprise, sur son chiffre d’affaires, ses effectifs, de lui demander d’indiquer ses derniers chantiers en cours, d’aller les voir, de discuter avec les clients.

2.3 - Assurances

Un des points les plus importants à vérifier. Les entreprises sérieuses le savent et joignent spontanément leur certificat d’assurance à leur devis. Demandez lui impérativement une copie de son contrat d’assurance et que les dates mentionnées sont à jour. Assurez-vous qu’il offre bien une garantie décennale et/ou biennale et qu’il a bien souscrit une responsabilité civile ?

2.4 - Taille de l’entreprise et sous-traitance

Votre chantier est important et/ou nécessite plusieurs corps de métiers. L’entreprise dispose-t-elle en interne du nombre de personnel qualifié suffisant pour réaliser les travaux dans les délais ? Dispose-t-il des moyens techniques et matériels adéquats ? Devra-t-il sous-traiter une partie du chantier ? Si oui, à qui ? A-t-il déjà fait appel à ces sous-traitants pour sur d’autres chantiers ? Même si le prestataire est le responsable des travaux, n’hésitez pas à « challenger » sa crédibilité.

2.5 Labels

Les labels ou autres certifications sont souvent un gage de qualité et de professionnalisme. Ils n’ont pas tous la même valeur, mais ils constituent un plus en faveur de votre prestataire. Vérifiez ou demandez des preuves des labels annoncés. Renseignez-vous sur leur signification, demandez à votre prestataire les démarches qu’il a effectuées pour l’obtenir ou les obligations que cela implique pour lui.

2.6 Suivi et SAV

Certaines interventions demanderont un entretien, ou des visites de contrôle périodiques. Le prestataire a-t-il prévu ces interventions ? Si oui, les conditions sont-elles claires ?

Attention : votre souci de vérification légitime ne doit pas être un interrogatoire pénible. Vous obtiendrez vos réponses dans le cours normal de vos contacts. Les points évoqués servent de fil directeur à vos discussions lors de votre première prise de contact ou avant de finaliser votre accord.

3 - L’acceptation du devis, comment formaliser votre accord :

L’acceptation est la phase ultime du choix de votre prestataire. Vous avez vérifié la bonne compréhension des travaux à effectuer par le prestataire, le prestataire a fourni suffisamment de garanties et vous vous êtes mis d’accord sur le prix et sur les délais.

Le devis ne vous engage qu’à partir du moment où vous aurez exprimé votre volonté de faire exécuter les travaux. L’acceptation du devis doit être mentionnée à la main sur le devis en double exemplaire. Les accords exclusivement oraux n’ont aucune valeur et n’apportent aucune garantie au client ou au prestataire.

L’acceptation doit être écrite de la main du client et suivi de la date et de la signature du client et du prestataire.
Exemple : « Bon pour acceptation du devis pour un montant de x euros TTC ».

Les conditions de règlements

Il n’y a pas de règles figées en matière de paiement.
Souvent, le paiement des travaux s’effectue en 3 phases :

  • Entre 25% et 40% du montant total à l’acceptation du devis (garantie de votre solvabilité)
  • Entre 40% à 25% au milieu des travaux
  • le solde à la réception des travaux

En cas de réserves sur les travaux, un montant pourra être réservé pour se garantir sur la réalisation de ces réserves.

Attention, le règlement de la facture vaut acceptation de son montant sauf précisions écrites particulières contresignées par le prestataire.

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous pouvez utiliser ces tags XHTML: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <blockquote cite=""> <code> <em> <strong>